Style

Trois ans après la disparition d’Azzedine Alaïa, l’Anversois Pieter Mulier prend sa succession

C’est une journée riche en émotion pour la maison Alaïa. Avec l’arrivée du créateur anversois Pieter Mulier comme directeur de la création, elle va sans doute inaugurer un nouveau chapitre de son histoire. Ce dernier est peu connu du grand public mais il a fait toute sa carrière auprès de Raf Simons, qui l’a d’abord recruté dans le studio de sa propre marque masculine avant de l’embarquer à ses côtés chez Jil Sander (2006) puis chez Dior (2012) et enfin chez Calvin Klein (de 2016 à 2018).

À lire aussi » D’Alaïa à Balenciaga, toutes ces fois où Tati a inspiré la mode

Alaïa, couturier suprême

«C’est avec grand plaisir que nous accueillons Pieter au sein de la Maison Alaïa, déclare Myriam Serrano, la PDG de la griffe de luxe. Grâce au génie créatif de notre fondateur Azzedine Alaïa, notre Maison s’est distinguée par sa vision intemporelle, puissante et sensuelle de la féminité. Pieter se démarque par son expertise technique, son sens de la construction et sa vision de la beauté en parfaite harmonie avec nos valeurs. Il conjugue ces qualités avec intelligence, générosité et humanité. Je suis convaincue que ses talents d’innovation et sa direction créative exprimeront pleinement l’essence de la Maison, et nous permettront de projeter les valeurs et le style distinctif d’Alaïa avec modernité».

En vidéo, Azzedine Alaïa, le couturier qui ne se démodait jamais

“Un rêve absolu”

La maison qui, depuis deux saisons, éditait avec succès les collections Editions qui reproduisait à l’identique des pièces d’archives, compte bien garder intact l’esprit couture sculpture d’Azzedine Alaïa. Ce que semble d’ailleurs confirmer Peter Mulier qui déclare de son côté : «C’est un rêve absolu de rejoindre cette prestigieuse Maison, ses magnifiques ateliers et son équipe talentueuse. Toujours en avance sur son temps et ouvert à tous les arts et toutes les cultures, la vision d’Azzedine Alaïa sert d’inspiration car il s’est toujours accordé le temps pour innover et créer durablement. C’est avec cet immense sentiment d’admiration et de responsabilité que je m’efforcerai de poursuivre son héritage en célébrant la féminité et en mettant les femmes au cœur de la création». Dès lundi prochain, le créateur s’attellera à la tâche en vue d’une première collection printemps-été 2022 dont la date de présentation n’a pas encore été précisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *