Célébrités

Tout ce qu’il faut savoir sur la saison 2 de “La Chronique des Bridgerton”

Les fans s’impatientent déjà à l’idée de connaître la suite des aventures du clan Bridgerton. La Chronique des Bridgerton, présentée comme un mélange entre Gossip Girl et Downton Abbey, a en effet rencontré un grand succès après sa sortie sur Netflix, le 25 décembre 2020. Nombreux sont ceux qui ont déjà dévoré les huit épisodes de la dernière production de Shonda Rhimes, inspirée des livres de Julia Quinn. En témoignent les 63 millions de spectateurs qu’a attirés la première saison, et ce, en seulement un mois. La série a par ailleurs remporté la cinquième place dans le classement des shows les plus vus sur Netflix. Un engouement tel que la plateforme de streaming a d’ores et déjà confirmé sur son compte Instagram, le jeudi 21 janvier, l’arrivée prochaine d’une deuxième saison.

En vidéo, “La Chronique des Bridgerton”, la bande-annonce

Un tournage reporté ?

Les membres du casting ont, quant à eux, fait savoir dans la presse que le programme ne s’achèverait pas sur le destin de Daphne Bridgerton – tout en brouillant les pistes. Crise sanitaire oblige, les acteurs estimaient que le tournage de cette deuxième saison pourrait bien être fortement décalé et ne pas avoir lieu en 2021. En effet, la série d’époque produite par Shondaland et créée par Chris Van Dusen devait repartir en production en mars 2021, selon le média TV Line. Mais l’actrice Phoebe Dynevor (Daphne Bridgerton) s’était montrée perplexe à ce sujet dans les colonnes de Deadline : «Je ne vois pas comment il serait possible de tourner dans ces circonstances, avait estimé l’actrice de 25 ans. Il y a tellement de figurants et de personnes dans l’équipe de tournage. En plus c’est une série très sensuelle et intime. Je suis dubitative, ne serait-ce que sur le fait de savoir comment nous filmerions la saison 2 dans le respect des consignes sanitaires… à moins que l’on ait tous fait le vaccin en amont.»

Une saison centrée sur Anthony Bridgerton ?

Certains murmurent que la série de Chris Van Dusen comptera neuf saisons, inspirées de chacun des neuf tomes de la saga signée Julia Quinn. La prochaine salve d’épisodes pourrait donc être centrée sur Anthony Bridgerton, le plus âgé des garçons et le chef de famille depuis la mort de son père. On l’a vu très protecteur envers sa sœur et coureur de jupons dans la saison 1. Il sera de retour avec une seule idée en tête : se marier.

Interrogée à propos d’une potentielle saison 2 de La Chronique des Bridgerton, Nicola Coughlan, qui interprète Penelope Featherington, avait déjà déclaré dans les colonnes de Variety : «Nous espérons vraiment que la série aura une suite. C’était un bonheur de jouer dans ce show et l’enthousiasme du public est allé au-delà de nos rêves les plus fous. Mais en attendant que les dieux de Netflix nous viennent en aide, nous ne savons pas (s’ils pourront tourner une saison 2, NDLR). Logiquement, la deuxième saison devrait être plus centrée sur l’histoire d’Anthony Bridgerton et j’aimerais que ce soit le cas, parce que cela apporterait de la fraîcheur au programme et lui donnerait une perspective complètement différente. Anthony est un personnage très différent de celui de Daphne.»

Une nuée de nouveaux indices

Un détail-clé, présent dans le générique de fin de la saison 1, a par ailleurs éveillé l’intérêt des adeptes de la saga littéraire de Julia Quinn. Une petite abeille s’est en effet glissée dans ledit générique. Elle n’en représente pas moins un indice significatif. En effet, dans le second roman de l’auteure, Anthony devient le vicomte de Bridgerton après que son père est décédé soudainement d’une piqûre d’abeille. Or, dans le second roman, la bien-aimée d’Anthony, Kate Sheffield, se fait elle aussi piquer par une abeille. Serait-ce là le présage d’une nouvelle série de drames ? La situation actuelle ne permettant pas de faire des pronostics quant à la date de la sortie de la saison 2 de La Chronique de Bridgerton, il faudra patienter encore un peu avant de le savoir. Ou parcourir les livres…

*Cet article, initialement publié le 19 janvier 2021, a fait l’objet d’une mise à jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *