Style

Tchikiboum, la robe qui se porte sans sous-vêtements, affole les réseaux sociaux

On la croirait dessinée pour Carrie Bradshaw. La robe se porte serrée et ses découpes latérales n’envisagent pas le port de la culotte, ni même celui du string. Signé Marcia Wear, ce vêtement baptisé Tchikiboum a été pensé par la créatrice parisienne Emma Reynaud dans une logique d’allier mode sexy à l’écoresponsabilité.

Caractérisée par ses côtés fendus et sa matière stretch, elle remporte un franc succès sur Instagram. Sa forme est conçue de manière à sculpter le galbe féminin de toutes les morphologies grâce à un astucieux jeu de nouage. En décembre, la griffe mettait en avant sa pièce signature dans des petites vidéos placées sous le signe de la fête, comme pour rappeler que le monde de la nuit a bien existé, et avec lui, les robes de soirée.

À lire aussi » Comment une «robe fraise» en est venue à passionner la toile

Une production écoresponsable

La marque Marcia Wear ne se souhaite pas seulement célébrer le corps des femmes. Celle-ci propose aussi une garde-robe écoresponsable et fabriquée en France. Depuis l’été 2019, l’intégralité des produits proposés par la marque sont conçus sans ressources nouvelles, à partir de la fibre nylon Econyl® fabriquée à partir de déchets provenant de décharges et des océans. Une fibre déjà utilisée par de nombreuses marques comme Burberry et H&M, avec sa ligne Conscious.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *