Beauté & Bien-être

“Je me suis retrouvée nue à 43 ans, et je me suis sentie bien” : Kate Winslet évoque son dernier tournage

1840. Mary Anning (Kate Winslet), ex-paléontologue, a cessé ses activités pour vivre avec sa mère sur la côte sauvage de l’Angleterre. Jusqu’au jour où un touriste fortuné lui demande de prendre soin de son épouse convalescente, Charlotte (Saoirse Ronan). La rencontre entre ces deux femmes donnera lieu à une histoire d’amour passionnée, qui défie les codes de la société de l’époque. Une romance relatée dans le film Ammonite, de Francis Lee. Kate Winslet est revenue dans les colonnes du Daily Mail, le jeudi 14 janvier, sur le tournage du long-métrage, en particulier celui d’une scène de sexe «controversée». «Saoirse et moi en avons parlé avant, et nous nous disions : “Mais comment allons-nous jouer ça ?!”», a expliqué la comédienne. Avant d’ajouter : «Il était très clair pour moi que ces héroïnes étaient capables de moments passionnés – nous voulions incarner cela à l’écran.»

En vidéo, “Ammonite”, la bande-annonce

“Un corps différent”

«Je me souviens de m’être dit : “Me voilà, tournant une scène de nu à 43 ans (l’âge que j’avais alors), a-t-elle poursuivi. Comment est-ce possible ?!” Je vous jure, je pensais que j’allais arrêter d’apparaître nue à l’écran.» Avant d’ajouter : «Mais j’étais surprise de la manière dont je l’ai ressenti. Je me sentais bien, vraiment. J’ai toutes ces marques, ces cicatrices, et je suis plus vieille. C’est un corps différent de celui que j’avais à 20 ans.» L’actrice a cependant affirmé qu’il y avait «quelque chose de merveilleux à partager ce langage unique avec une autre femme».

La quadragénaire a, par ailleurs, déploré la polémique autour de cette scène, et déclaré que personne n’en parlerait si la séquence se déroulait entre un homme et une femme. «Pourquoi ne peut-on pas appeler cela une “scène passionnée”, plutôt que “lesbienne ou gay” ? s’est-elle interrogée. Nous ne dirions jamais “la romance hétérosexuelle” Titanic !» L’actrice a ainsi précisé qu’elle souhaitait voir plus de romances LGBTQ à l’écran. Ammonite, qui est l’une d’entre elles, devrait sortir en salles en France le 7 avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *