Célébrités

“Choquée, et le cœur brisé” : l’ex-femme d’Armie Hammer sort du silence

Un coucher de soleil sur une plage. Paradisiaque et paradoxal, c’est le cliché posté par Elizabeth Chambers ce lundi 1 février sur Instagram. Après les allégations faites à l’encontre de son ex-mari, l’acteur Armie Hammer concernant son supposé penchant cannibale, l’animatrice télé de 38 ans est revenue dans un long texte sur l’onde de choc qui s’en est suivie.

“Je n’avais pas réalisé à quel point je ne savais pas”

«Pendant des semaines, j’ai essayé de traiter tout ce qui s’est passé, commence-t-elle par écrire. Je suis choquée, j’ai le cœur brisé et je suis dévastée.» La présentatrice et l’acteur de Rebecca ont partagé dix ans de vie commune et ont accueilli deux enfants, Harper, 6 ans, et Ford, 3 ans. Mais les infidélités répétées d’Armie Harmmer les auraient conduit au divorce en juillet 2020.

«Cœur brisé mis à part, poursuit-elle dans son texte, je suis à l’écoute et je continuerai à écouter et à m’instruire sur ces questions délicates. Je n’avais pas réalisé à quel point je ne savais pas.» Visiblement inquiète des dommages des actes présumés de son ancien conjoint, l’entrepreneure transmet son soutien à toutes les victimes d’agressions sexuelles et conseille à «toute personne qui a vécu cette douleur à chercher l’aide dont elle a besoin pour guérir.»

«Armie a un côté sombre qu’elle ne connaissait pas, avait déjà confié l’un des amis d’Elizabeth Chambers au Daily Mail. Il a peut-être toujours eu cela en lui, ou bien quelque chose s’est produite et il a complètement changé, elle n’en sait rien.» Après cette prise de parole, la Texane de 38 ans a précisé qu’elle ne commenterait plus cette affaire. «Je continuerai à me concentrer sur nos enfants, sur mon travail et sur la guérison pendant cette période incroyablement difficile», conclut-elle avant de remercier ses soutiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *