Style

Aldo Cipullo, le joaillier aux mains d’or

On lui doit la naissance non pas d’un, mais de deux des plus importants best-sellers de la maison Cartier : les bracelets Love et Juste Un Clou. Parti d’Italie pour s’installer à New York en plein âge d’or du disco, Aldo Cipullo aura fait ses premières armes chez David Webb et Tiffany & Co. avant de s’installer chez Cartier. Un passage éclair de 1969 à 1974 au studio de création de la maison qui va radicalement changer le visage de la maison et propulser ses créations détournées aux poignets des stars et d’une génération entière.

Âge d’or

Aldo Cipullo

Aldo Cipullo.


Préfacé par son frère Renato, le bel ouvrage « Cipullo : making jewelry modern » signé par l’historienne du bijou Vivienne Becker dévoile ce mois-ci les multiples facettes méconnues de ce génie de la joaillerie bien trop souvent dans l’ombre des titans qu’il a forgé.

Bracelet Love de Cartier

Le bracelet Love de Cartier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *